C’est typiquement un travail de coaching collectif, en profondeur et sur le moyen/long terme, qui permet aux équipes et organisations accompagnées de co-construire, de déployer et de faire vivre les marqueurs d’une culture qui leur correspond et leur appartient.

Après un diagnostic partagé de vos besoins, je propose d’intervenir, dans les divers aspects que ce travail englobe. Et comme l’une de mes compétences est de connaître les limites de de la mienne, j’interviens dès que besoin en réseau, avec des professionnels en qui j'ai toute confiance.

CE EN QUOI JE CROIS

Au cours de mes années dans la marine nationale en tant qu’ingénieur mécanicien puis atomicien, puis à l’Institut de Radioprotection et de Sûreté nucléaire en tant qu’ingénieur puis expert, j’ai pu vivre plusieurs choses.

  • La performance et l’excellence sont toujours le résultat d’un travail collectif
  • Ce travail fonctionne si chacun se sent pleinement responsable de ses actions et en même temps au service de la mission.
  • Le collectif fonctionne s’il y a un haut niveau d’ouverture entre les personnes, caractérisé par la capacité à dire ses doutes voire ses erreurs, et à accepter de ne pas avoir raison a priori. Ceci est permis par le déploiement à chaque niveau de la sécurité psychologique, qui est aussi une composante de la culture

Ces différents points sont des compétences, c’est-à-dire qu’ils s’acquièrent avec une volonté partagée, de l’intelligence ainsi que - bonne ou mauvaise nouvelle - un travail conséquent. J’ai à cœur de partager et de faire vivre ce que je sais, et mon expérience de plus de 20 ans dans la mise en œuvre de l’énergie nucléaire, à ce sujet.

Photo : Ewan Lebourdais - Tous droit réservés

EXPLORATION DES MARQUEURS DE LA CULTURE

Parcours de sensibilisation (2 à 3 jours) et de montée en conscience sur les différentes composantes de la culture de sûreté en entreprise, avec un focus sur la sécurité psychologique. Ce parcours intra entreprise a pour objectif de mettre la réflexion et la capacité à dialoguer au cœur du pouvoir d’agir des équipes.

Il vise à mettre chacun en responsabilité et donne également des clés de compréhension simples et efficaces, issus des meilleures pratiques internationales, pour interpréter des situations du quotidien et permet à chaque participant de s’approprier, dans son contexte, des notions fondamentales comme :

  • L’importance du cadre et du triptyque Protections – Permissions – Puissance
  • Les 5 composantes de la culture de sûreté
  • Le rôle de la sécurité psychologique dans la performance des équipes
  • L’intelligence relationnelle et les enjeux du partage en équipe

Ce programme alterne :

  • Phases de découverte (exercices et questionnements)
  • Phases d’apprentissage (échanges dans des groupes de différents formats, apporte théoriques en plénière)
  • Phases de renforcement (bilans intermédiaires, plans d’actions personnels)

Il est personnalisé en fonction des challenges propres à chaque entreprise et aux messages à partager avec les participants.

Sécurité psychologique

Stress, sécurité psychologique et performance. D’après les travaux de Amy Edmondson

Amy Edmondson Amy Edmondson

La sécurité psychologique est présente lorsque des collaborateurs ressentent une confiance et un respect mutuels ainsi que la possibilité – et même l’obligation – d’être francs et sincères. Ils ne craignent pas d’assumer leurs erreurs et au contraire s’en ouvrent de manière à permettre à l’entreprise de profiter de leur capacité à la faire réfléchir

– Amy Edmondson

CONFERENCE ATELIER

Rapport aux erreurs

Matrice du rapport aux erreurs
(d’après les travaux du général Stanley Mc Chrystal)

Sécurité psychologique et rapport aux erreurs

(2 à 4 heures en fonction du niveau de participation des équipes).

Que se cache-t-il derrière cette notion de sécurité psychologique ? Quel est son rapport avec le stress et la performance et la capacité d’adaptation et d’anticipation des équipes ? Comment rendre visible et concrète cette notion ? Comment l’utiliser pour étudier sainement notre rapport à l’erreur, et clarifier le rapport aux erreurs de l’équipe ou organisation ?

Cet atelier conférence revient sur quelques notions puissantes, graphiques et faciles à appréhender de la sécurité psychologique et de la nécessaire réflexion sur la clarification des éléments qui influent sur la performance et la capacité d’adaptation et d’anticipation des équipes. Il alterne phases de questionnement individuel, apports et peut (c’est l’idéal) y mêler des ateliers permettant à chacun de remettre ces notions dans son contexte de travail.

RECHERCHE DES FORCES, VALEURS ET COMPORTEMENTS GAGNANTS D’UNE ORGANISATION

Il est possible (et souhaitable) de mêler aux approches académiques sur la culture de sûreté un parti pris qui valorise et apprécie l’existant.

Pour ce faire l’appreciative inquiry se focalise sur la recherche et lé découverte des forces et réussite. Ce n’est pas un tour de passe-passe sémantique mais bien un processus constructiviste qui s’appuie sur les forces d’une organisation et les ressources de chacun de ses membres pour affirmer sa partie saine, pleine d’énergie et prête à évoluer.

Elle a fait ses preuves dans des milieux variés, dont les milieux à hauts risques et complète, voire peut prendre une place centrale dans les interventions visant à augmenter la performance et la résilience d’une organisation.

L’appreciative inquiry se décline sous forme d’ateliers (1 à 3 jours) sur mesure, correspondant aux défis de votre organisation.

Les 7 principes de l’Appreciative Inquiry

  • Le principe constructiviste : « Nos mots construisent le monde ».
  • Le principe de simultanéité : Dès que l’on se questionne sur les faits actuels, on provoque du changement.
  • Le principe poétique : Les organisations offrent de très nombreux sujets d’études. Celui qu’on choisit donne une représentation de l’organisation.
  • Le principe d’anticipation : Plus les images sont positives, plus l’action l’est également.
  • Le principe positif : Les questions positives génèrent des changements positifs.
  • Le principe de modélisation : Pour réaliser de réels changements, il faut les incarner. Le processus du changement est lui-même vivant.
  • Le principe du libre-choix : Les personnes sont plus efficaces lorsqu’elles sont libres de choisir à quoi contribuer et comment y contribuer.

AUTOEVALUATION DE LA CULTURE DE SURETE

Ce travail d’accompagnement d’une équipe ou d’une organisation part du retour d’expérience internationale de plus de 50 ans dans l’industrie nucléaire.

Il en ressort des constantes valables pour anticiper le risque vital propre à chaque organisation c’est-à-dire prévenir, anticiper et maîtriser des «situations redoutées» susceptibles de menacer sa performance ou sa pérennité, qu’elles soient de nature industrielle, économique ou humain.

Ces fondamentaux sont rassemblés sous le titre de « culture de sûreté ». Cette culture influe sur la structure et le style de l’organisation, ainsi que sur les attitudes, les approches et l’engagement du personnel à tous les niveaux, quels que soient les entreprises et les pays concernés. Si ces éléments ne sont en général pas mesurables, ils donnent cependant lieu à des effets tangibles.

En s’appuyant sur :

  • les meilleures pratiques dans le domaine de la culture de sûreté mis en place par des travaux intergouvernementaux ces trente dernières années,
  • les derniers travaux de recherche sur les conditions de fonctionnement à très haut niveau d’efficacité collective de manière pérenne
All Leaders Initiative

All Leaders Initiative, dont je suis cofondatrice a développé une approche et des outils permettant de faire un état des lieux de la performance de votre entreprise en matière de culture de sûreté et de performance/

Nos interventions visent à vous transmettre la démarche, les outils et le savoir-faire associés.

Ainsi, à court terme, vous pilotez la sûreté et ses indicateurs.

all-leaders.fr

« le meilleur des deux mondes» 

Meilleur des deux mondes Meilleur des deux mondes (détails)

La méthode d’intervention qui a notre préférence, puisqu’elle met chacun en responsabilité en provoquant un dialogue ouvert et sécurisé au niveau de chaque équipe de travail est l’auto-questionnaire de culture de sûreté.

Le questionnaire d’autoévaluation est déployé dans vos équipes, de manière adaptée à vos risques particuliers Son analyse et les potentielles actions de développement sont basées sur la combinaison unique de :

Lire mon article à ce sujet :

« Ce n’est pas le silence,
mais le bruit de fond
qui vaut de l’or »

Vous trouverez d'autres de mes articles sur LinkedIn Marie Emmanuelle Py sur LinkedIn
N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires, j'y répondrai avec plaisir.

Mon offre

Vous cherchez de leviers de peformance ? A réduire vos incidents et accidents ? Vous avez la sensation qu'il y a un évitement au sein de vos équipes ? Une certaine frilosité voire un immobilisme prudent? Que le rapport à l'erreur mérite d'être repensé ? Je vous propose de vous écouter et d'explorer à vos côté ces différentes manifestations et poser ensemble un constat partagé. Dans tous les cas notre échange sera gratuit, non engageant et restera confidentiel. Certains exemples sont déclinés sur cette page mais votre cas est unique : je saurai vous proposer, grâce à mon réseau de confiance, diverses solutions , cohérentes dans le temps et l'espace de votre entreprise, directement mobilisables, dont je me porterai garante.

En complément, en teambuilding ou pour travailler le rapport au stress et aux agressions, je propose en collaboration avec Jérôme Bouteiller , un stage permettant de monter en conscience sur l'insécurité et de progresser dans ce domaine.

Coaching Personnalisé - Navigam

Travailler votre performance en agissant sur la culture

Contactez-moi que que nous explorions ensemble vos challenges lors d'un ou plusieurs entretiens confidentiels. Je vous aiderai à organiser vos constats et nous construirons ensemble un premier plan d'actions menant à un diagnostic partagé.